Souvent, dans les débats concernant le métier que j'exerce, on est amené à parler de la modalité par laquelle l'Education aux médias trouve sa place dans la stratégie de formation.
Les enseignants viennent-ils à nos programmes avec une demande spécifique d'Education aux médias, ou est-ce nous qui les y amenons ?

J'ai encore répondu dernièrement à cette question sur un blog en écrivant ceci :

Les profs qui viennent en formation pour les Tices sont d'abord demandeurs d'informations pratiques au niveau technique. C'est le : "Comment ça marche ?"
Puis vient le second questionnement : "Qu'en faire en classe ?" C'est la pédagogie assistée par les Tices.
Certains se posent aussi parfois la question : "Comment l'enseigner ?" C'est la didactique des Tices.
Et pour beaucoup, on s'arrete là... se disant, c'est déjà beaucoup d'efforts et de temps consacrés à cette nouvelle instrumentation de nos pratiques.
A mon sens, l'Education aux Médias réclament une prise de distance critique qui pose la question "Qu'est-ce qui se passe quand ça se passe ?". C'est-à-dire : Quand ça marche (ou que ça ne marche pas) et que je m'en sers en classe, moi le prof, moi l'élève... qu'est-ce que j'enclenche comme processus nouveau (pour l'instant), spécifique (par rapport à d'autres stratégies possibles) et particulier (nous sommes dans le jeu de la communication, et le média c'est aussi le message... Mac Luhan). De sorte que je prenne mieux conscience de ce qui est en train de se passer et que je le valide ou le rectifie, ou l'assume plus ou moins bien.
C'est le questionnement spécifique de l'Education aux médias, à mon sens.

Mais on pourrait y voir un parallèle avec d'autres questionnements critiques du genre : Qu'est-ce qui se passe quand j'enseigne dans un système scolaire qui a des principes x ou y... ( transmission, répétition, sélection, standardisation, homologation...) ? Et je peux rencontrer des situations pointues qui m'invitent à une lucidité aigüe, du genre : Comment est-ce que j'analyse le système quand mes enfants sont dans celui-ci, quand je les ai dans ma classe, par exemple...

Ce questionnement de l'éducation aux médias doit être intégré dans les apprentissages un et deux (CCM et qu'en faire en classe)... sinon les profs n'arrivent jamais à ce dernier questionnement. C'est en tout cas notre/ma pratique en Belgique francophone.